le-magazine-atlantic-La de¦ümarche d'Atlantic-en-matie¦Çre-de-developpement-durable2Depuis toujours, Atlantic attache beaucoup d’importance au développement durable. Aussi bien dans sa composante sociale qu’environnementale. Le point avec Jean-Dominique Masseron, Directeur Développement Durable du Groupe.

Depuis quand le développement durable fait-il partie intégrante de la stratégie d’Atlantic ?

Notre stratégie de développement durable a débuté officiellement en 2009, avec notre premier élément fondateur : la Déclaration Environnementale du Groupe. Mais auparavant, nous étions un peu comme Monsieur Jourdain : nous faisions du développement durable sans le savoir ! Nous avons ainsi toujours eu comme objectif de produire des appareils apportant un confort à l’utilisateur tout en minimisant leur consommation d’énergie. De même, au niveau social, nous avons toujours mené une politique RH mettant l’humain au centre de nos préoccupations. Atlantic est d’ailleurs élu « Top employeur » depuis un certain nombre d’années.

 

Jean-Dominique Masseron

Jean-Dominique Masseron – Atlantic

Quelles sont les initiatives d’Atlantic en matière de développement durable ?

Nous travaillons sur deux grands axes : au niveau de nos produits et au niveau corporate. L’ensemble est synthétisé dans un document annuel, le Livret du Développement Durable Groupe Atlantic, qui en est maintenant à sa troisième édition.

 

Comment se traduit votre démarche développement durable au niveau corporate ?

Notre démarche concerne aussi bien l’ergonomie des postes de travail que l’impact environnemental de nos activités. Notre usine d’Orléans dispose par exemple d’une unité de peinture ne produisant aucun rejet, ni dans l’eau ni dans l’atmosphère. Nous avons une réflexion permanente sur la diminution des besoins en énergie et en eau de nos procédés de fabrication, mais aussi sur la valorisation de nos déchets. Nous travaillons également sur l’optimisation de l’éclairage, afin d’allier économies d’énergie et confort de travail des salariés. Par ailleurs, notre démarche corporate intègre aussi la composante sociétale en recherchant constamment à avoir des relations durables avec l’ensemble des parties prenantes.

 

Comment le développement durable se décline-t-il au niveau de vos produits ?

Le développement durable est pris en compte dès la phase de conception de nos produits, au même titre que le triptyque habituel, qualité/coût/délai. Nous menons une réflexion aussi bien sur la consommation d’énergie à l’usage, que sur la conception et la fabrication du produit et sa durée de vie, ou encore sur le recyclage du produit arrivé en fin de vie. Proposer des produits ayant une durée de vie croissante fait partie de nos fondamentaux. Ainsi, sur nos chauffe-eau, nous avons mis en place une protection de cuve, l’ACI hybride, qui rallonge très significativement leur durée de vie. Ensuite, nous proposons des solutions utilisant différentes énergies renouvelables. A l’instar des chauffe-eau thermodynamiques, des chauffe-eau solaires, des pompes à chaleur ou encore des chaudières hybrides.

Affichage Impacts Environnementaux Atlantic - Solius Eo Domo

Atlantic met en place de fiches PEP ecopassport®, informant sur les impacts environnementaux de ses produits. A l’instar du panneau rayonnant Solius Eco Domo.

Autre point important : nous mettons progressivement en place des fiches PEP ecopassport® (Profil Environnemental Produit). Il s’agit d’identifier les impacts environnementaux (pollution de l’eau, émission de CO2…) de nos produits, à travers leur analyse de cycle de vie – de leur naissance à leur fin de vie. Notre objectif : transformer des données scientifiques un peu complexes, en une fiche synthétique, pédagogique et accessible à tous. Cette méthodologie d’affichage environnemental sert à guider le consommateur dans son acte d’achat. Aujourd’hui, une cinquantaine de produits Atlantic bénéficie d’une fiche PEP ecopassport®.

 

L’écoconception des équipements de confort thermique fait-elle vraiment partie des critères de choix des particuliers ?

Le premier souci du consommateur reste le prix. Puis, pour des produits équivalents, l’arbitrage va se faire au niveau de l’impact environnemental. Cet aspect prend une place de plus en plus importante dans nos critères de choix. Nous sommes d’ailleurs entourés d’étiquettes sur les impacts environnementaux. Aujourd’hui, quand vous souhaitez acheter une nouvelle voiture, vous prenez en compte sa consommation de carburant, mais aussi son taux d’émission de CO2. Et quand vous achetez un logement, vous regardez son diagnostic de performance énergétique et ses émissions de gaz à effet de serre. C’est un processus lent mais qui va dans le sens de la sensibilisation du consommateur et des fabricants. Grâce également aux réglementations et aux aides financières, fortement incitatives.

Nous sommes tous en phase d’apprentissage des gestes environnementaux autour de notre mode de vie. La philosophie d’Atlantic consiste donc à proposer des produits les plus respectueux de l’environnement possible tout en étant adaptés à chacun.

 

Logo-ES-avec-bloc-marque1Arrivera-t-on un jour à concevoir des produits 100 % recyclables, générant zéro déchet, et à l’impact environnemental neutre ?

Un tel appareil, c’est un Graal ! Par contre, il est évident que la recyclabilité des produits doit se penser dès leur conception. Atlantic travaille ainsi main dans la main avec Eco-Systèmes en matière d’écoconception. Cet organisme nous aide à mettre sur le marché des produits qu’ils pourront recycler facilement en fin de vie. En 2013, Eco-Systèmes a collecté et recyclé 526 000 appareils du Groupe Atlantic.

Propos recueillis par Aurélie Charpentier © AdC

 

Les solutions Atlantic :

A lire aussi dans le Magazine :

Pour aller plus loin :