le-magazine-atlantic-Entretien-de-votre-chaudière-n-attendez-pas-le-dernier-moment3C’est la rentrée. Il est déjà temps de songer à votre chauffage. Qu’elle soit au fioul, au gaz ou fonctionnant avec tout autre combustible, une chaudière s’entretient tous les ans et son conduit doit être ramoné. Ce sont des obligations légales* qui visent surtout à assurer votre sécurité !

Faire venir son plombier chauffagiste avant de remettre son chauffage en route, c’est toujours plus rassurant. C’est pour cela que chaque année, les plannings des professionnels sont surchargés au même moment. Alors cette année, profitez de la rentrée pour prendre rendez-vous.

Entretien annuel : optimisation, sécurité et conseils

L'entretien annuel de votre chaudière est obligatoire.

L’entretien annuel de votre chaudière est obligatoire.

L’entretien annuel des chaudières est effectué chaque année par un professionnel à la demande de l’occupant. Il s’agit de vérifier la chaudière, de la nettoyer et d’effectuer les réglages et contrôles nécessaires à son bon fonctionnement. Le professionnel évalue également ses performances énergétiques et environnementales et vous conseille sur son utilisation, les améliorations éventuelles à apporter ou son changement pour un équipement plus économe en énergie. À l’issue de sa visite, le professionnel doit vous remettre une attestation d’entretien, à conserver pendant deux ans, car elle peut être demandée par le bailleur ou votre assurance habitation en cas de sinistre. En outre, un entretien régulier de votre chaudière rallongera assurément sa durée de vie.

Le ramonage, pour les chaudières aussi !

Cette opération, parfois effectuée par le plombier chauffagiste, est indispensable à votre sécurité. Les conduits de cheminées peuvent être obstrués par toutes sortes de choses (nid d’oiseau, feuilles…), ce qui peut être à l’origine d’une intoxication par le monoxyde de carbone ou d’un mauvais fonctionnement, voire d’une panne, de votre chaudière. Là encore, conservez le justificatif qui vous sera fourni par le professionnel.

Si vous êtes du genre tête en l’air, pensez au contrat d’entretien. La visite sera ainsi programmée et vous pourrez éventuellement bénéficier de prestations supplémentaires comme le dépannage.
* décret n° 2009-649 du 9 juin 2009 relatif à l’entretien annuel des chaudières dont la puissance nominale est comprise entre 4 et 400 kilowatts.
Pour le ramonage : Dispositions de l’article 6 du Règlement Sanitaire Départemental type reprises dans chaque département par arrêté préfectoral

Pour l’entretien de votre chaudière, contactez un installateur Partenaire Confiance Atlantic.

Agnès Elinard @ AdC

Les solutions Atlantic :

A lire aussi dans le Magazine :