Le Diagnostic de Performance Energétique ou DPE permet à tous les ménages français de mieux appréhender la consommation et le coût en énergie de leur (futur) logement.

Que cela soit pour la vente ou la location, le DPE est un outil de valorisation d’un bien et il est sanctionné par un étiquetage obligatoire.

Le Diagnostic de Performance Énergétique 2012, c’est quoi ?

Location, vente, construction d’un logement en immeuble collectif ou d’une maison, le diagnostic de performance énergétique est obligatoire.

Il permet une évaluation de la consommation énergétique et des émissions des gaz à effet de serre d’une habitation.

Il vous informe sur les travaux les plus efficaces et sur les bons gestes au quotidien pour réduire la consommation énergétique de l’habitation.

A l’issu de cette évaluation, le logement reçoit deux étiquettes, énergie et climat pour un classement visible du logement.

Le diagnostic de performance énergétique est valable 10 ans.

Le DPE : trois objectifs pour un outil de bilan énergétique

Le diagnostic de performance énergétique vise trois objectifs principaux :

  • Vous informer sur le logement que vous désirez acheter ou louer en vous fournissant une estimation sur le coût moyen de sa consommation et de son impact sur l’environnement.
  • Vous sensibiliser aux économies d’énergie avec le double étiquetage.
  • Vous inciter à faire des travaux visant à réduire votre consommation énergétique en vous proposant des solutions les plus conformes à la situation de votre logement par exemple : isolation, équipement de chauffage et de production d’eau chaude…

Étiquetage DPE obligatoire

Exemple d’un double étiquetage :

  • L’étiquette énergétique offre la performance énergétique en sachant que le parc immobilier français est compris dans une moyenne de 240 kWh/m²/an. Ce qui correspond à une classe E.
  • L’étiquette climat offre les émissions de gaz à effet de serre exprimées en Kg équivalent CO2/m²/an.

Certificat de performance énergétique : que doit-il contenir ?

Le diagnostic de performance énergétique doit contenir certaines informations :

  • Les deux étiquettes : énergie et climat.
  • Le détail des équipements et leurs utilisations ainsi que la quantité annuelle et le coût de l’énergie qu’ils consomment (la consommation peut être une estimation).
  • Les recommandations, une évaluation du coût des travaux et de leur efficacité, pour améliorer les performances énergétiques du logement.
  • Le professionnel doit, en plus du DPE, vous remettre un relevé détaillé qui vous renseigne sur le contenu du certificat et de la façon dont le DPE a été réalisé.

A qui faire appel pour réaliser le Diagnostic de Performance Energétique ?

Le DPE est réalisé par un diagnostiqueur certifié, un professionnel du bâtiment dont les compétences sont certifiées par un organisme accrédité par le comité français d’accréditation (COFRAC).

Le diagnostiqueur doit aussi :

  • Être indépendant à savoir qu’il n’a aucun lien avec le vendeur, le propriétaire ou un professionnel qui intervient sur le logement.
  • Avoir une assurance directement en rapport avec l’établissement du DPE.

La liste des diagnostiqueurs certifiés est tenue à jour et consultable ici.

Avant de faire établir votre DPE assurez-vous que le diagnostiqueur obéit bien à ces règles, il en va aussi de votre responsabilité.

Tarif DPE : combien cela coûte-t-il ?

Les tarifs sont libres, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence en demandant plusieurs devis ! Un DPE coûte en moyenne entre 100 et 250 €.

Qui paye le DPE ?

  • Pour un DPE location : le propriétaire bailleur.
  • Pour un DPE vente : le vendeur.
  • Pour une construction neuve : le maître d’ouvrage.

Vous pouvez faire réaliser un DPE même si vous ne vendez ou ne louez pas votre logement. Vous disposez ainsi d’un bilan énergétique et de conseils pour améliorer les performances de votre habitation…

DPE 2012 : les aides possibles

Le crédit d’impôt développement durable (CIDD) :

  • 38 % si vous faites réaliser un DPE volontaire, hors DPE obligatoire (vente ou location) par un diagnostiqueur certifié. La facture doit mentionner que le DPE a été réalisé hors DPE obligatoire.
  • Un seul DPE par logement ouvrant droit au crédit d’impôt pour une période de 5 ans

Pour aller plus loin…

Avant 2012 : une même maison pouvait être dans différentes classes énergétiques en fonction du diagnostiqueur qui avait établit le DPE.

Depuis le 1er janvier 2012, six nouvelles mesures viennent renforcer la fiabilité du diagnostic performance énergétique pour éviter ce type d’écart :

1. Relevé détaillé dans une fiche technique des méthodes de calcul utilisées pour le DPE.

2. Des mesures techniques ajoutées pour réduire l’écart entre la consommation énergétique réelle du logement et son classement énergétique simulé.

3. Utilisation de  logiciels de calcul DPE validés par le ministre et l’indication de leur référence dans la fiche technique.

4. L’établissement d’une base de données statistique dans le but de :

  • Vérifier la fiabilité des DPE déposés par les diagnostiqueurs certifiés.
  • Définir de nouvelles stratégies énergétiques.

5. Renforcement de la difficulté de l’examen pour devenir diagnostiqueur.

6. Mise en place d’un  annuaire des diagnostiqueurs certifiés et contrôle des diagnostiqueurs à partir de janvier 2013 par les organismes certificateurs.

Lien utile : Diagnostic de performance énergétique / Service-public.fr