Selon l’Ademe, la production d’eau chaude sanitaire (ECS) représente environ 15% du budget d’électricité dans l’habitat résidentiel. Un poste de dépense indispensable, qui peut néanmoins être réduit en adoptant quelques précautions et en choisissant un équipement performant. Le point pour réduire votre facture d’eau chaude !

Les bons gestes au quotidien

Pour diminuer votre budget d’ECS de façon simple, efficace et sans toucher à votre ballon électrique, un réflexe est à adopter : réduire sa consommation d’eau ! Si vous êtes amateur de bain hebdomadaire ou quotidien, sachez que ce confort nécessite 150 à 200 litres d’eau chaude quand une douche requiert seulement 50 à 80 litres. L’objectif n’est pas de vous priver de ce moment de détente mais de le conserver comme un petit plaisir occasionnel… Economies assurées !

Autre geste de bon sens permettant de réduire son budget : bien régler la température de l’eau dans votre ballon. Une fourchette en 55 et 60° est conseillée. Maintenir l’eau du ballon à 65°, par exemple, implique une sur-consommation énergétique. Une eau brûlante peut en outre se révéler dangereuse, en particulier avec des enfants.

Si votre abonnement électrique comprend la tarification heures creuses/heures pleines, n’oubliez pas de faire appel à votre installateur afin qu’il procède au raccordement de votre chauffe-eau à votre tableau électrique. Le ballon se met ainsi en chauffe durant la nuit, période où l’énergie est la moins chère.

Le chauffe-eau thermodynamique Aquacosy AV d’Atlantic : des économies d’énergie à la clé

Eteindre le chauffe-eau en cas d’absence

Ce conseil s’applique uniquement pour une absence prolongée d’au moins quatre à cinq jours de votre domicile. Si votre ballon d’eau est blindé, vous pouvez l’éteindre. Avec un chauffe-eau thermodynamique, solaire ou électrique programmable, optez simplement pour le mode « absence » ou « vacances ». La consommation d’énergie sera alors au minimum.

Attention, en revanche, à ne pas couper l’électricité si vous possédez un ballon d’eau avec protection ACI : le système anticorrosion ne pourrait plus fonctionner.

Protéger votre chauffe-eau

Si votre chauffe-eau est placé dans un garage ou dans un espace froid, il est judicieux d’isoler les tuyaux, voire les parois du ballon. La chaleur produite par l’appareil sera ainsi mieux conservée.

Un bon entretien est une condition sine qua non pour un appareil fonctionnant de façon optimale. Soyez attentif au tartre, qui freine les performances du chauffe-eau en agissant à la manière d’un isolant sur la résistance. Un détartrage tous les deux ans est nécessaire. Là encore, faites appel à votre installateur pour un entretien efficace !

Choisissez un chauffe-eau thermodynamique

Au-delà des bons gestes à adopter et des précautions à suivre, la consommation de votre chauffe-eau est également liée au type d’appareil… Pour faire des économies sur votre eau chaude sanitaire, il peut être intéressant de remplacer un ballon électrique vieillissant par un chauffe-eau thermodynamique. Constitué d’une pompe à chaleur et d’un ballon d’eau chaude, il utilise les calories présentes dans l’air pour chauffer l’eau. La consommation d’énergie est ainsi divisée par trois !

A noter : le chauffe-eau thermodynamique donne droit au Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE), de 30%. Un bon coup de pouce, pour vous aider à investir.

On le voit avec l’application Cozytouch d’Atlantic, ou encore l’application Tydom de Delta Dore, il est possible d’effectuer de réelles économies d’énergie pour son logement.

Noëlle Hermal © AdC

Les solutions Atlantic :

A lire aussi dans le Magazine :