le-magazine-atlantic-seche-serviettes-lequel-choisirVous souhaitez acheter un sèche-serviettes pour votre salle de bains, mais vous ne savez pas quel produit choisir ? Suivez donc les conseils d’Atlantic.

Comment choisir son sèche-serviettes ?

Même si le design est une des clés d’entrée, ne choisissez pas uniquement votre sèche-serviettes en fonction de celui-ci. Ce n’est pas ce qui prime ! Il doit surtout répondre à vos besoins et à vos attentes de confort. Il faut donc savoir s’il doit chauffer la pièce et/ou sécher et chauffer vos serviettes.

Si vous avez déjà un autre moyen de chauffage dans votre salle de bains, vous n’avez besoin, a priori, que de chauffer et sécher vos serviettes. Vous pouvez alors opter pour un sèche-serviettes sans ventilo. En revanche, si vous cherchez ce petit surplus de chaleur très agréable au moment où vous sortez de la douche, choisissez un produit doté d’un ventilo. Seul le ventilo peut monter votre salle de bains en température en seulement quelques minutes.

Si vous n’avez pas de système de chauffage dans votre salle de bains, il vous faut un radiateur sèche-serviettes capable de chauffer rapidement la pièce et, en même temps, de chauffer et sécher vos serviettes. Optez donc pour un produit tout-en-un muni de la technologie « Triple Confort Système ».

Quel est le principal intérêt du « Triple Confort Système » ?

A la différence des anciens sèche-serviettes, les produits nouvelle génération équipés du « Triple Confort Système » sont capables de maintenir une température constante, sans coupure intempestive. En effet, lorsque l’on recouvre de serviettes l’appareil, la température du cadre monte rapidement. Afin de ne pas dépasser la température maximale autorisée, le produit était donc obligé de se couper. Aujourd’hui, grâce à l’ajout d’une sonde de température additionnelle dans le corps de chauffe, le sèche-serviettes s’autorégule pour limiter sa température maximale. Il maintient ainsi une chauffe constante.

Quelles sont les autres innovations en matière de sèche-serviettes ?

Autre innovation : la commande déportée que l’on peut prendre en main. Elle permet de visualiser facilement les informations affichées (température…) et de faciliter les réglages puisqu’ils se font à hauteur de main. Plus besoin de se contorsionner !

Préférez également les appareils munis de commande digitale radiofréquence avec programmation. Avec la radiofréquence, vous pourrez toujours piloter l’appareil (contrairement au système infrarouge) même si, comme cela arrive souvent, les serviettes cachent le capteur. Quant à la programmation, elle vous permettra de réaliser jusqu’à 25 % d’économies par rapport à un convecteur de première génération.

Dernière nouveauté : la fonction intelligente « cycle douche » qui permet, en un clic, de chauffer rapidement la serviette et d’enchaîner automatiquement un séchage des serviettes dès votre sortie de la salle de bains. Sachez que vous pouvez même programmer cette fonction pour anticiper la chauffe de la salle de bains et vous garantir une serviette bien chaude en sortant de votre douche.

Tous les goûts sont permis en matière de design. Certains appareils sont ainsi proposés en gris anthracite. A l'instar du Néfertiti Pivotant Intégral.

Tous les goûts sont permis en matière de design. Certains appareils sont ainsi proposés en gris anthracite. A l’instar du Néfertiti Pivotant Intégral.

Quel design choisir ?

Le design est une histoire de goût ! Cependant, privilégiez les radiateurs sèche-serviettes avec des lames plutôt que des tubes. Les lames offrent plus de surface d’échange avec les serviettes et la pièce. Résultats : elles permettent de chauffer la pièce plus rapidement et de sécher et chauffer vos serviettes plus vite.

Quelles sont les nouveautés en termes de sèche-serviettes design ?

Pour une praticité améliorée, vous pouvez opter dorénavant pour des produits pivotants avec une ouverture latérale, soit à droite soit à gauche, selon l’agencement de votre salle de bains. Etendre votre serviette devient ainsi un jeu d’enfant.

Et si le design vous tient vraiment à cœur, sachez que vous avez aussi le choix entre des produits blancs et des produits colorés. Comme le Néfertiti Pivotant Intégral, disponible en gris anthracite depuis le mois d’octobre. Idéal pour marier design et performance.

Quels autres critères faut-il prendre en compte ?

Il faut également prendre en compte la dimension de votre pièce. Pour un sèche-serviettes doté de la technologie « Triple Confort Système », il faut compter entre 100 et 110 Watts par m². Pour les autres produits, il faut compter entre 125 et 135 Watts par m².

Quel est le prix d’un sèche-serviettes ?

Vous pouvez acheter un sèche-serviettes :

–          Sans Triple Confort Système et sans ventilo à partir de 337 €

–          Sans Triple Confort Système et avec ventilo à partir de 486 €

–          Avec Triple Confort Système et avec ventilo à partir de 609 €

Quels critères un installateur doit-il prendre en compte pour poser un sèche-serviettes ?

Il doit respecter les normes de sécurité, notamment installer le sèche-serviettes dans les 60 cm autour de votre baignoire. Il doit ensuite le positionner pour simplifier votre vie. Si l’agencement de votre salle de bains le permet, vous devez pouvoir attraper facilement votre serviette en sortant de la douche.

Il existe aussi des contraintes de place en fonction de chaque pièce. La largeur du produit peut poser problème. Dans ce cas, optez pour un produit étroit, comme la version étroite du Néfertiti qui ne fait que 45 cm de large (contre 55 cm habituellement).

Propos recueillis par Aurélie Charpentier © AdC

Vous avez récemment acheté un sèche-serviettes ? N’hésitez pas à partager votre expérience avec nous ! Vous aiderez ainsi les internautes dans leurs futurs achats.

 

Les solutions Atlantic :

 A lire aussi dans le Magazine :

 

[table “18” not found /]