le-magazine-atlantic-comment-choisir-votre-chaudiere-a-condensationGaz, fioul ou bois… En matière de chaudières, la technologie la plus évoluée et la moins énergivore est sans aucun doute la condensation. Vous souhaitez acheter une chaudière à condensation, mais vous ne savez pas quel produit choisir ? Au sol, murale, à ventouse ou à cheminée, il est temps d’en savoir plus sur cet investissement. Tour d’horizon des différentes possibilités qui s’offrent à vous.

30 % d’économies d’énergie par rapport aux modèles anciens, c’est ce que promet la technologie de la condensation. Son principe de fonctionnement est simple : la chaudière à condensation récupère les calories contenues dans les fumées de combustion, auparavant évacuées, pour venir préchauffer l’eau. Sinon, le fonctionnement reste le même que celui d’une chaudière classique : un combustible (gaz, fioul ou bois) brûle et transmet sa chaleur à un circuit d’eau.

Chaudiere-condensation-comment-ca-marche-petit

La chaudière à condensation assure le chauffage et l’eau chaude sanitaire

Dédiées principalement au chauffage de l’habitation, les chaudières à condensation savent aussi assurer la production d’eau chaude sanitaire. « Bien évidemment, une chaudière qui fait les deux usages est plus chère à l’achat, nous apprend Claire Lentgen, Chef de groupe Chaudières domestiques chez Atlantic. Ensuite, tout dépend de la place dont on dispose ».

Les chaudières murales, peu encombrantes, se mettent généralement dans la cuisine où elles se dissimulent aisément. Les chaudières au sol prennent plus de place et nécessitent souvent une remise, un garage ou un sous-sol. « Certaines chaudières murales sont aussi performantes qu’une chaudière au sol, remarque Claire Lentgen. Les écarts concernent la production d’eau chaude sanitaire. Souvent, les chaudières au sol contiennent un ballon d’eau chaude alors qu’en murale on trouve principalement de la micro-accumulation. »

Choisir une chaudière à micro-accumulation pour le gain de place et d’énergie

Les chaudières à condensation sont particulièrement performantes.

Les chaudières à condensation sont particulièrement performantes.

La chaudière à micro-accumulation chauffe l’eau de la boucle de chauffage instantanément. Pour apporter plus de confort au niveau de l’eau chaude sanitaire, elle est équipée d’un mini ballon qui permet de répondre aux demandes de pointe. L’avantage est triple. Tout d’abord, les besoins de stockage sont limités. Ensuite, l’eau chaude est toujours disponible. Enfin, n’est chauffé que ce qui est effectivement consommé, ce qui permet de réaliser des économies d’énergie.

Choisir une chaudière à accumulation pour le confort

Problème des chaudières à micro-accumulation : leurs débits ne sont pas toujours suffisants. Surtout dans une grande maison quand les besoins sont simultanés (une vaisselle, une douche, un bain) ! C’est pourquoi les fabricants ont équipé les chaudières de ballons plus importants. Elles sont communément appelées chaudières à accumulation. L’accumulation, c’est une question de confort. Plus vous avez besoin de débits importants, plus vous êtes obligés de passer sur des technologies où il y a de l’accumulation », souligne Claire Lentgen.

Choisir une chaudière programmable pour mieux consommer

Afin de ne pas chauffer inutilement l’eau du ballon, la plupart des appareils sont programmables. En fonction de ses habitudes, on met donc en place des scenarii pour préparer l’eau chaude au moment opportun.

Les nouvelles chaudières fioul à condensation sont  équipées d’une régulation sur sonde extérieure.

Les nouvelles chaudières fioul à condensation sont équipées d’une régulation sur sonde extérieure.

Question chauffage, la programmation peut aussi vous faire économiser de l’énergie. Inutile de chauffer le logement quand vous n’êtes pas là ! Par ailleurs, les chaudières à condensation savent désormais adapter leur comportement aux conditions extérieures. Ainsi, les meilleurs équipements disposent d’une régulation sur sonde extérieure qui ajuste la température de départ de la chaudière en fonction de la température extérieure. Résultats : vous obtenez le confort thermique souhaité dans votre logement.

A ventouse ou en cheminée, des appareils passe-partout à l’installation

En rénovation comme en construction neuve, les chaudières à condensation s’installent partout. Tout est une question de combustible disponible. Selon la conception de votre habitat, l’installateur vous proposera une chaudière à ventouse ou en cheminée. Ces termes désignent les principes d’évacuation des fumées. Gaz, fioul ou bois, pour brûler, ces combustibles ont besoin d’oxygène. En cheminée, la chaudière utilise l’air de la pièce dans laquelle elle se trouve et expulsera les gaz brûlés à l’extérieur. Plus répandue à l’heure actuelle, la ventouse est un conduit double. L’un des tuyaux prend l’air à l’extérieur, l’autre y rejette les gaz brûlés.

Hynea_Hybrid_Duo_Gaz_3_300_dpi

La chaudière Hynea Hybrid Duo vous permettra de réaliser jusqu’à 60 % d’économies.

Bénéficiez d’un crédit d’impôt et optez pour les énergies renouvelables

Côté prix, comptez entre 2 450 € HT (prix public) et 4 090 € HT pour une chaudière gaz à condensation au sol, et entre 1 960 € et 3 000 € pour une murale. Une chaudière fioul à condensation coûte entre 4 000 et 6 800 € HT. Et vous pouvez trouver une chaudière bois à condensation à partir de 3 000 € HT.

Permettant de faire de substantielles économies d’énergie, les chaudières à condensation vous font bénéficier à l’achat d’un crédit d’impôt développement durable (CIDD) ce qui limite le surcoût lié à leur installation. Vous pouvez également avoir droit à des Certificats d’économies d’énergie, à des aides de l’Anah, à un éco-prêt à taux zéro, mais aussi aux nouvelles primes exceptionnelles. Pour limiter encore vos émissions de gaz à effet de serre, ces solutions servent souvent d’appoint à des chauffe-eau, solaires (CESI) ou thermodynamiques (CETHI). Depuis peu, l’association avec les énergies renouvelables est encore facilitée. En effet, les chaudières dites hybrides, fonctionnant avec une énergie fossile et une énergie renouvelable, emploient généralement la technologie de la condensation.

Alors, n’hésitez plus : c’est le moment de remplacer votre vieille chaudière par une chaudière à condensation ! Vous réalisez de réelles économies sur votre facture de chauffage et d’eau chaude.

Aurélie Cheyssial © AdC

Et vous, venez-vous d’installer une chaudière à condensation chez vous ? En êtes-vous satisfait ?

 

Les solutions Atlantic :

A lire aussi dans le Magazine :

Pour aller plus loin :