parole-expert-atlantic-johny-garattoniProfiter du confort d’une climatisation tout en optimisant sa consommation d’énergie, c’est tout à fait possible. Notamment grâce aux climatiseurs réversibles et à la technologie Inverter. Johnny Garattoni, Chef de groupe Climatisation et Pompe à chaleur chez Atlantic, fait le point sur les solutions disponibles dans ce domaine.

Johnny Garattoni - Chef de groupe Climatisation et Pompe à chaleur chez Atlantic

Johnny Garattoni – Chef de groupe Climatisation et Pompe à chaleur chez Atlantic

Comment peut-on optimiser la consommation d’énergie engendrée par la climatisation ?

La climatisation doit rester avant tout un élément de confort. Nous n’en avons pas besoin toute la journée, sauf en cas de canicule. Vous pouvez donc jouer facilement sur sa durée de fonctionnement et sur la température de consigne pour optimiser votre consommation d’énergie.

La programmation peut d’ailleurs vous y aider. En programmation simple, le même programme se répète tous les jours. En programmation hebdomadaire, vous pouvez régler le fonctionnement de votre appareil en fonction des jours de la semaine.

Quelle est la température recommandée pour faire des économies tout en gagnant en confort ?

Nous avons tendance à fixer la température de fonctionnement entre 22 et 24 °C, quelle que soit la température extérieure. C’est une erreur, non seulement en termes de consommation énergétique, mais aussi en termes de confort thermique !

Les jours de forte chaleur (à partir de 35 °C), il faut accepter de monter sa climatisation à 27-28 °C. D’autant plus qu’au-delà de 6-7 °C d’écart avec l’extérieur, nous ressentons de l’inconfort, avec des sensations de douche froide quand on passe du jardin à la maison. En outre, un degré de température en plus l’été dans la maison représente potentiellement 4 à 5 % d’économies.

Autre solution : choisissez le mode déshumidification de votre climatiseur (mode « dry »), souvent suffisant pour votre confort et plus économe en énergie. Enfin, optez pour un appareil performant doté de la technologie Inverter, et correspondant à vos besoins.

Les climatiseurs Inverter offrent un confort optimal, un niveau sonore plus bas, et des économies d’énergie importantes.

Les climatiseurs Inverter offrent un confort optimal, un niveau sonore plus bas, et des économies d’énergie importantes.

Comment fonctionne la technologie Inverter ?

La technologie Inverter permet de moduler la puissance et la vitesse de l’appareil en fonction des besoins et de la température souhaitée. Elle a un triple avantage : un confort optimal (grâce à un fonctionnement continu et une température douce et constante), un niveau sonore plus bas, et la réalisation d’économies d’énergie importantes.

En quoi consiste une climatisation réversible ?

La réversibilité, c’est la capacité d’inverser le fonctionnement de l’appareil. En mode climatisation, vous prenez l’énergie dans la maison et la rejetez à l’extérieur. En mode chauffage, vous captez l’énergie de l’air extérieur pour l’injecter à l’intérieur de la maison. On décide donc dans un sens d’absorber l’air chaud, et dans l’autre sens de souffler de l’air chaud.

Une climatisation réversible suffit-elle pour se chauffer l’hiver ?

Il vaut mieux compléter la climatisation réversible avec un chauffage d’appoint. Vous pouvez aussi ajouter à votre climatisation gainable une petite résistance d’appoint qui se déclenchera seulement quelques jours dans l’année, en cas d’hiver rigoureux. En revanche, choisir une machine très puissante ne serait pas profitable, car elle serait surdimensionnée le reste de l’année et consommerait plus d’énergie que nécessaire.

Quels sont les bénéfices de la climatisation réversible ?

Elle permet de maintenir la température toute l’année et d’abaisser l’humidité dans la pièce tout en brassant l’air. Enfin, en mode chauffage, elle est capable de monter rapidement une pièce en température (entre 15 et 20 minutes). Utile pour les retours de week-end !

Quelles solutions existent en la matière ? Et comment choisir ?

Le climatiseur mural convient particulièrement aux chambres.

Le climatiseur mural convient particulièrement aux chambres.

Le système monosplit, composé d’une unité intérieure et d’une unité extérieure, est utilisé pour climatiser une seule pièce. Le multi-splits, quant à lui, est composé d’une unité extérieure qui va alimenter plusieurs unités intérieures réparties dans la maison.

Pour votre unité intérieure, vous avez le choix entre des muraux, des consoles ou des gainables. Produit le moins cher, le mural est idéal pour les chambres. Dans le salon, on préférera la console. Enfin, si vous souhaitez rendre votre système de climatisation invisible, optez pour le gainable, caché dans un faux plafond.

Comment se passe l’installation d’une climatisation ?

Il n’y a généralement pas de contraintes importantes. A part pour l’installation d’une climatisation gainable, demandant plus de travail.

Dans tous les cas, choisissez un installateur expérimenté et agréé pour manipuler les fluides. Demandez-lui au préalable de vous montrer le produit choisi, soit dans son showroom, soit chez des clients, afin d’éviter toute mauvaise surprise, notamment esthétique.

Votre installateur veillera à positionner l’unité extérieure à un endroit qui ne gêne pas (éloigné des voisins et de votre terrasse). Ensuite, il reliera l’unité extérieure à l’unité intérieure via des tubes de cuivre frigorifiques. Et il raccordera votre climatiseur au réseau d’évacuation des condensats.

Combien de temps dure l’installation d’une climatisation ? Et combien cela coûte-t-il ?

Il faut compter entre une à une journée et demie pour équiper une pièce, et entre 3-4 jours pour équiper une maison avec un système gainable. Niveau budget, prévoyez entre 3 000 et 12 000 € TTC, selon la taille de votre installation.

Aurélie Charpentier © AdC


A lire aussi dans le Magazine :

 Pour aller plus loin :

Les solutions Atlantic :

[table “18” not found /]