le-magazine-atlantic-Chouette-l-hiver-est-laCharlotte est une Francilienne de 32 ans, célibataire. Comme la plupart des femmes, Charlotte est frileuse. Alors que l’hiver s’est installé, elle se confie et nous raconte ses petites habitudes de saison.

« Ça y est… L’hiver est bel et bien arrivé. J’ai remisé au fond de mon armoire mes vestes légères et même mon joli manteau en laine. La doudoune a ma préférence quand les températures descendent sous les 5 °C le matin. Que voulez-vous, on ne se refait pas ! On dit généralement que les femmes sont plus frileuses que les hommes, et je suis là pour le confirmer ! En tant que digne représentante de la gente féminine, j’ai très vite une sensation de froid, notamment quand l’air est humide et venteux.

Lorsque l’hiver pointe le bout de son nez, je mets peu de temps à ressortir ma parfaite panoplie de saison. Au-dehors, j’enfile ma doudoune (cintrée pour coller à la mode et éviter l’effet « bibendum » très peu seyant !), mes gants et une belle écharpe. Sans oublier un joli bonnet coloré pour avoir la tête bien au chaud et rehausser le teint.

Pas question de voir mes factures de chauffage exploser !

Chez moi, je multiplie les couches. Pas question de trop augmenter mon chauffage ! J’ai fait installer cet automne un thermostat d’ambiance programmable, très pratique. Et je préfère maintenir ma température habituelle : 19 °C dans mon salon, entre 16 et 17 °C dans ma chambre. Je suis peut-être frileuse mais ce n’est pas une raison pour voir mes factures de chauffage exploser ! J’ai lu sur le site de l’ADEME qu’augmenter la température d’un seul degré conduirait à consommer jusqu’à 7 % d’énergie en plus ! Je préfère donc ne pas toucher à la programmation de mon chauffage, et enfiler un pull et un gilet bien chauds.

Et puis, je vais vous avouer l’un de mes petits plaisirs de saison… J’aime par-dessus tout m’envelopper d’un plaid tout doux le soir, une tisane fumante à portée de main, pour regarder la télé ou me plonger dans un roman. L’hiver a aussi ses bons côtés ! C’est le moment de rallumer mon poêle à bois et de lire au coin du feu. Ça me rappelle mon enfance et les vacances à la campagne. Pour moi, l’hiver, c’est un peu tout ça ! »

Charlotte – Francilienne de 32 ans, célibataire

 

Les solutions Atlantic :

A lire aussi dans le Magazine :