BonneTemperatureAugmenter la température d’un seul degré conduit à consommer jusqu’à 7 % d’énergie en plus selon l’Ademe. Alors, comment trouver le bon compromis entre confort et économies d’énergie? Suivez le guide !

La bonne température pour chaque pièce

La température recommandée par le code de la construction est de 19 °C. Mais chaque pièce ne se vit pas de la même manière. Une température de 19 °C convient dans les pièces à vivre, où vous passez beaucoup de temps immobile. C’est le salon où vous regardez la télévision, la salle à manger, mais aussi la chambre lorsque vous y passez du temps. Par exemple, quand elle sert de bureau.

Pour la salle de bains, 19 °C à 21 °C offrent le confort idéal. Mais cela représente tout de même une forte consommation d’énergie pour une pièce dans laquelle vous êtes rarement. Pour les chambres ne servant qu’à dormir, la température idéale se situe entre 16 °C et 17 °C.

Réguler pour ne plus y penser

Une température de 19 °C est recommandée dans les pièces à vivre.

Une température de 19 °C est recommandée dans les pièces à vivre. (© goodluz – Fotolia.com)

Mais impossible de maintenir cette température idéale sans avoir les yeux rivés sur le thermomètre, à moins d’avoir une régulation. Il s’agit de thermostats intégrés sur les radiateurs électriques qui permettent de définir la température de chaque pièce.

Un chauffage central peut être assujetti à une sonde d’ambiance (qui mesure la température dans une pièce donnée) ou à une sonde extérieure pour mieux anticiper les variations météorologiques. Ce système sera complété par des robinets thermostatiques sur les radiateurs à eau qui permettent de définir une température idéale dans chaque pièce.

La chaleur au bon moment

Mais ces températures idéales paraissent parfois bien froides au regard de nos habitudes. 16 à 17 °C, c’est parfait quand vous dormez, bien au chaud sous votre couette. Mais au réveil, c’est parfois plus difficile !

Pour que la théorie ne devienne pas source d’inconfort, il est alors possible de programmer son chauffage. Ces systèmes peu couteux permettent de créer des scénarii de vie. Abaisser la température des chambres la journée, la remonter au moment du coucher, puis l’abaisser encore la nuit et la relever juste avant le réveil pour sortir du lit douillettement… Inutile ainsi de penser à son chauffage. Bien programmé, il ne chauffera pas quand vous n’êtes pas là (lors des journées de travail…) et saura remettre la maison à la température choisie juste pour votre retour.

La programmation évitera par ailleurs les gaspillages dans les pièces comme la salle de bains, où l’on ne passe que peu de temps mais où l’on apprécie un peu de chaleur. Pensez enfin à vous équiper de radiateurs intelligents. Ils vous simplifieront la vie en pensant à votre place et en s’adaptant à votre rythme de vie.

Aurélie Cheyssial © AdC

Et vous, suivez-vous déjà ces températures de consigne ? Quelles températures avez-vous programmées chez vous ?

 

Les solutions Atlantic :

A lire aussi dans le Magazine :