le-magazine-atlantic-Chauffage électrique-témoignage d'un particulier5Il n’est jamais facile de choisir ses équipements de chauffage. C’est même souvent un véritable casse-tête. Émilie et son mari, propriétaires d’un appartement de 73 m² à Franconville (95), ont opté pour des radiateurs chaleur douce. Émilie vous raconte son expérience.

Pourquoi avez-vous décidé de changer vos émetteurs électriques ?

Quand nous avons acheté notre appartement il y a six ans, il était équipé de vieux convecteurs, les fameux « grille-pains ». Le premier hiver, notre facture d’électricité était énorme ! Nous étions obligés de chauffer en continu pour avoir une chaleur correcte le soir en rentrant du travail. C’est ce qui nous a conduits à changer quasiment tous les appareils de notre appartement avant l’hiver suivant. Nous les avons remplacés par des radiateurs électriques à chaleur douce.  

Le premier radiateur du salon est installé sous une fenêtre.

Le premier radiateur du salon est installé sous une fenêtre.

Quels ont été vos critères de choix ?

Nous voulions avant tout réaliser des économies d’énergie et obtenir une chaleur plus confortable dans l’appartement. Mon mari et moi avons des horaires de travails irréguliers, nous voulions des appareils qui s’adaptent à notre rythme en ne chauffant que le juste nécessaire. Nous souhaitions également des appareils design qui s’intègrent bien dans notre intérieur.

Quels radiateurs avez-vous achetés pour votre salon ?

Pour notre salon de 25 m², l’installateur nous a conseillé d’installer 2 radiateurs plutôt qu’un seul pour que la chaleur se répartisse bien dans toute la pièce.
Nous avons choisi 2 radiateurs chaleur douce à inertie : le premier Alipsis Sweet Control (1000 Watts) très design avec sa façade en verre et économique car il est doté d’un détecteur de présence; le deuxième  Maradja Bas (1500 Watts) s’intègre parfaitement sous notre fenêtre.

Principale préoccupation pour la chambre de bébé : éviter que l'air soit trop sec.
Principale préoccupation pour la chambre de bébé : éviter que l’air soit trop sec.

Et pour les autres pièces ?

Dans la chambre de notre bébé de onze mois, l’important c’était d’avoir un air sain, pas trop sec et une température homogène. Nous avons choisi un radiateur avec une technologie fluide, le Galapagos (en 1 000 Watts).
Dans notre chambre, notre principale attente était d’éviter le choc thermique en sortant de la couette ! L’installateur nous a conseillé à nouveau le radiateur Maradja Bas en 1000 Watts. Dans la salle de bains, moi je voulais surtout des serviettes bien chaudes après la douche ! Nous avons choisi le sèche-serviettes Nefertiti.


Quelle température de consigne avez-vous choisie en fonction des pièces ?

Chaque radiateur est doté d’un programmateur. Nous les avons réglés au départ, et maintenant nous n’y touchons plus. Pour les températures de consigne, nous avons programmé 19 °C la journée et 16 °C la nuit.

A qui avez-vous demandé conseils pour le choix de ces nouveaux radiateurs ?

Cela nous a pris quelques mois. Nous nous sommes renseignés auprès de professionnels. Nous avons aussi demandé conseils à notre famille et à nos amis. Mes beaux-parents avaient déjà des radiateurs chaleur douce avec programmateur. Et ils en étaient très satisfaits.

Quelles économies réalisez-vous grâce à ces nouveaux appareils ?

Il est difficile d’estimer les économies réalisées uniquement sur le chauffage mais en tous les cas notre facture globale d’électricité a baissé d’environ 25 %.

Êtes-vous satisfaite de votre investissement ?

Le 2ème radiateur du salon est résolument design, tout en étant économique.

Le 2ème radiateur du salon est résolument design, tout en étant économique.

Oui, tout à fait ! Notre nouvelle installation de chauffage électrique répond parfaitement à nos besoins. Au delà des économies d’énergie, l’air est agréable à respirer et la chaleur est plus homogène. Plus besoin de modifier plusieurs fois par jour les réglages ou de contrôler le thermomètre ! Tout se fait automatiquement grâce aux programmateurs et aux détecteurs de présence. Une fonction permet même de détecter l’ouverture des fenêtres quand nous aérons les pièces. Ces fonctions facilitent notre quotidien. Grâce à elles, je ne me soucie plus du tout du réglage de la température. Il suffit de mettre le chauffage en route au début de l’hiver, et c’est tout ! Quand nous partons en vacances, nous devons juste appuyer sur le bouton hors gel.

Ces nouveaux radiateurs chaleur douce nécessitent-ils un entretien particulier ?

Non, il n’y a rien à faire ! Si ce n’est un petit coup de chiffon rapide en même temps que le ménage hebdomadaire.

 

Propos recueillis par Aurélie Charpentier © AdC

 

Si vous venez également de changer vos radiateurs, racontez-nous ! Quels appareils avez-vous choisis et pourquoi ?

 

Les solutions Atlantic :

 A lire aussi dans le Magazine :