le-magazine-atlantic-Made-In-France02Le luxe et les cosmétiques préemptent souvent le discours médiatique en matière de Made in France. Reste que la France dispose également d’un véritable savoir-faire industriel. Comme Atlantic, SEB ou encore Franciaflex, des industriels français continuent de produire dans l’Hexagone. Et ils le font avec succès.

77 % des Français sont prêts à payer plus cher un produit fabriqué en France  (© christemo - Fotolia.com)

77 % des Français sont prêts à payer plus cher un produit fabriqué en France
(© christemo – Fotolia.com)

Depuis qu’Arnaud Montebourg s’est affiché en Une du Parisien Magazine arborant une marinière et un mixeur Moulinex, le Made in France n’a jamais autant fait parler de lui. Oprah Winfrey, star de la télévision américaine, a même vanté les mérites de la friteuse Actifry de SEB ! Les produits français ont donc la cote.

D’autant que 52 % des Français estiment que le pays de fabrication d’un produit est un critère de choix déterminant au moment de l’achat*. 77 % sont même prêts à payer plus cher un produit fabriqué en France*. Pour quatre raisons principales : soutenir l’industrie française et le marché de l’emploi ; avoir une meilleure garantie sur la qualité des produits ; avoir l’assurance que le produit a été fabriqué selon des normes sociales respectueuses des salariés ;  et favoriser le respect de l’environnement.

Atlantic mise sur l’innovation et la proximité

Fabriquer en France prend donc tout son sens dans l’industrie, notamment en période de crise où les consommateurs ont besoin d’être rassurés. Atlantic, fabricant de solutions de confort thermique multi-énergies, continue ainsi de concevoir, développer et fabriquer la majorité de ses produits dans l’Hexagone.

En 2012, Atlantic investit 16 millions d’euros dans la modernisation de son usine de chauffe-eau à Fontaine (Territoire de Belfort).

« Sur les 16 usines de fabrication du groupe, 9 sont localisées en France et réparties sur l’ensemble du territoire », observe Yves Fanton d’Andon, responsable marketing stratégique chez Atlantic. En 2010, Atlantic a investi 16 millions d’euros dans la modernisation de son usine de chauffe-eau à Fontaine (Territoire de Belfort). Et, entre 2006 et 2011, les services Recherche et Développement du groupe, tous localisés en France, ont déposé 97 brevets techniques.

Yves Fanton d'Andon - Atlantic

Yves Fanton d’Andon – Atlantic

« La proximité géographique démultiplie le potentiel d’innovation grâce aux échanges permanents entre la conception et la fabrication. Tout en permettant d’intégrer  les contraintes industrielles très tôt dans le développement des produits », souligne Yves Fanton d’Andon. L’entreprise s’entoure également de laboratoires et centres de recherche maîtrisant les particularités du marché national, notamment en termes de normes réglementaires et énergétiques.

Autres avantages du Made in France : le contrôle des approvisionnements et la réactivité du service après vente. Sans oublier les volets environnementaux et logistiques. Produire en France réduit en effet les temps de transport et facilite l’acheminement de produits encombrants et fragiles.

Le Made in France rassure les consommateurs

Les stores de terrasse de la société Franciaflex disposent du label Origine France Garantie.

Les stores de terrasse de la société Franciaflex disposent du label Origine France Garantie.

Même démarche chez Franciaflex, fabricant de fenêtres, stores et volets roulants, qui n’hésite pas à mettre son label Origine France Garantie bien en vue sur ses stores de terrasse.

Depuis plus de 50 ans, Franciaflex a choisi de produire exclusivement en France. Car, comme le souligne Nicolas Barros, directeur commercial et marketing de Franciaflex, il est important pour une marque proposant des produits sur-mesure d’« être au plus près de ses clients ». Et d’ajouter : « Nous avons un véritable savoir-faire au niveau de la satisfaction client et de la qualité du service. Nous apportons de la réassurance à travers nos compétences techniques et notre capacité à inventer de nouveaux produits ». Ainsi Franciaflex dépose en moyenne une dizaine de brevets chaque année.

Produire en France… et rester compétitif

Alors, évidemment, choisir de fabriquer en France n’est pas une décision facile, notamment dans un contexte économique tendu. Reste qu’en continuant à produire en France, Franciaflex et Atlantic peuvent se targuer de gagner des parts de marché. En 2012, Atlantic, qui emploie dans l’Hexagone près de 3 500 salariés, a recruté 262 nouvelles personnes. Preuve que l’on peut continuer à fabriquer en France et rester compétitif !

* Etude « Les Français et le Made in France » Vague 2 – Ifop pour Atol – Janvier 2013

Aurélie Charpentier © AdC

En 2010, Atlantic investit 16 millions d’euros dans la modernisation de son usine de chauffe-eau à Fontaine (Territoire de Belfort)

A lire aussi dans le Magazine :

 Pour aller plus loin :