Cette année, l’été n’a pas tardé avant de sortir le grand jeu ! Températures supérieures à 30°C dans une large partie de la France en journée, nuits chaudes, la clim est une alliée bien appréciée… mais encore faut-il la régler judicieusement pour ménager sa santé et son portefeuille ! Voici 3 conseils pour vous guider.

Conseil N°1 : Bien régler sa clim, à la bonne température

Lorsque la chaleur est accablante, on a tendance à se raccrocher à sa clim comme à une bouée ! Attention, néanmoins : le rôle de cet équipement de confort thermique est de rafraîchir l’air afin de le rendre plus supportable en été et non pas de vous plonger dans l’ère glaciaire. Une programmation 7 °C en dessous de la température ambiante, au maximum, est suffisante pour assurer le bien-être des habitants. Ainsi, pour une température de 32°C, il est superflu de régler sa clim à 20 °C : l’inconfort dû à une fraîcheur excessive peut occasionner des angines et rhumes. Un comble, en plein été !

Bien régler son climatiseur, c’est protéger sa santé et réduire ses dépenses d’énergie.

Conseil N°2 : Programmer la température souhaitée

Lorsqu’on rentre dans un logement surchauffé, le réflexe est de démarrer la climatisation en programmant la température la plus fraîche pour profiter d’un confort immédiat. Si cette démarche est bien compréhensible, elle n’est pas pour autant conseillée. En mettant la clim à la puissance maximale, la consommation grimpe elle aussi en flèche ! A l’inverse, en programmant la température réellement souhaitée, la consommation sera moindre. Vous atteindrez la température de vos rêves en quelques minutes mais économiserez, jour après jours, de précieux Euros.

Conseil N°3 : Profiter du rafraîchissement naturel

La climatisation est très appréciable en journée. A la tombée du jour, il est néanmoins possible de faire baisser naturellement la température ambiante en ouvrant les fenêtres et en créant des courants d’air. Si vous avez toujours trop chaud, vous pourrez déclencher la clim en complément. Mais il serait dommage de ne pas profiter d’un rafraîchissement gratuit ! Attention : veillez bien à couper la clim lorsque vous aérez pour éviter les dépenses d’énergie superflues.

 Noëlle Hermal © AdC – L’Agence de Contenu

Les solutions Atlantic :

A lire aussi dans le Magazine :