vieille-histoire1Connaissez-vous vraiment la marque Atlantic ? Pas si sûr ! Plongez donc avec nous dans son histoire, de sa création à ces dernières années riches en innovation. Avec, depuis le début, un seul mot d’ordre : la satisfaction du client.

Saviez-vous que la marque Atlantic est née il y a plus de quarante ans ? En 1968 exactement, à La Roche-sur-Yon. Elle commence par concevoir des convecteurs à eau, avant d’attaquer le marché des convecteurs et des chauffe-eau électriques en 1978. 20 ans plus tard, Atlantic démarre la fabrication de chaudières domestiques gaz et fioul. En 2007, elle conçoit ses premiers chauffe-eau solaires individuels, puis en 2008 ses premières pompes à chaleur. Preuve qu’Atlantic sait évoluer avec son temps et avec les besoins des particuliers en innovant en permanence.

 

Une marque multi-spécialiste

Pascale Gimeno - Atlantic

Pascale Gimeno – Atlantic

Alors, quand on demande à sa chef de marque Communication Pascale Gimeno ce qui différencie le plus Atlantic par rapport à ses concurrents, elle répond sans hésiter « son large choix de produits ». « La marque propose des produits utilisant toutes les énergies (gaz, électricité, fioul, bois, solaire…), elle ne favorise donc pas une énergie plutôt qu’une autre. Elle est aussi capable d’équiper une maison entière, précise-t-elle. Aussi bien en chauffage, qu’en eau chaude sanitaire, climatisation ou encore ventilation» Pas étonnant qu’Atlantic se positionne comme la marque multi-spécialiste du confort thermique. Quel que soit votre besoin, vous êtes sûrs de trouver une solution Atlantic adaptée. « Cette polyvalence et cette capacité d’adaptation, c’est aussi ce qui fait notre force », glisse la chef de marque. Multi-produit et multi-énergie, Atlantic est également multi-marché puisqu’elle propose des produits aussi bien pour le résidentiel, que pour le tertiaire (bureaux, hôpitaux…) et le collectif (immeubles…). De quoi rassurer sur la fiabilité de ses produits.

 

Une marque française produisant en France

Atlantic détient 9 usines en France, et bientôt une dixième.

Atlantic détient 9 usines en France, et bientôt une dixième.

Autre particularité de la marque : son côté Made in France. Saviez-vous que 92 % des produits Atlantic vendus dans l’Hexagone sont fabriqués dans l’une de ses 9 usines françaises ? Sans compter la 10ème en construction en ce moment dans le Nord du pays ! Pour cette entreprise française née en Vendée, le Made in France fait logiquement partie de son ADN. « C’est un gage de maîtrise de la qualité, la garantie de délais de livraison courts, d’une rapidité de services et d’une plus grande agilité pour s’adapter aux besoins de nos clients, qu’ils soient professionnels ou utilisateurs finaux », observe Pascale Gimeno. Dans un contexte où les particuliers s’intéressent de plus en plus à l’origine des produits qu’ils achètent, la carte du Made in France s’avère être un critère de choix croissant. « A prix égal et à qualité égale, ils vont préférer acheter une marque française plutôt qu’une marque étrangère », note Pascale Gimeno.

 

1972

La marque Atlantic est née il y a plus de 40 ans, à La Roche-sur-Yon.

Une sélection rigoureuse des installateurs

Côté distribution, Atlantic fait également le choix de la qualité. Pas question de distribuer ses produits en grande distribution ! Afin de garantir la qualité de pose de ses équipements, Atlantic les distribue exclusivement via un réseau de professionnels : artisans, plombiers, électriciens, sélectionnés pour leurs expertises et leurs habilitations. « Ce sont des produits techniques, stipule la chef de marque. Ils doivent donc être posés par des personnes compétentes. » Un parti pris qui assure aux clients une installation fiable et optimale, et donc une satisfaction maximale de leur achat.

 

Pub ancienne Atlantic

La communication d’Atlantic a évolué. Des campagnes les plus anciennes…

Le développement durable, dans l’ADN d’Atlantic

Autre élément clé d’Atlantic depuis ses origines : le développement durable. « Depuis le début, la marque a toujours prêté attention au recyclage de ses appareils, souligne Pascale Gimeno. Cela fait partie de notre culture. » Depuis le Grenelle de l’Environnement et la hausse du prix de énergies, cet engagement s’est encore accentué avec le lancement de produits plus économes en énergie, de solutions utilisant des énergies gratuites (le soleil, l’air…). Sans oublier la mise en œuvre d’une démarche d’écoconception visant à limiter l’impact sur l’environnement de la conception du produit à sa fin de vie. Résultats : les produits utilisant les énergies renouvelables représentent aujourd’hui 12 % de la production d’Atlantic. Une part en constante progression. D’ailleurs, si Atlantic est leader en France sur ses métiers historiques – le chauffage électrique et le chauffe-eau électrique – elle l’est aussi devenue sur les pompes à chaleur. Il faut dire que la marque innove constamment. Ainsi, sur les cinq dernières années, elle a déposé quelque 120 brevets, et dédie 4 % de son chiffre d’affaires à la Recherche & Développement.

 

... aux plus récentes !

… aux plus récentes !

Innovation et développement à l’international

Quant aux perspectives d’avenir, elles vont naturellement dans le sens de l’innovation pour le confort des utilisateurs. Objets connectés, conception d’appareils pilotables à distance, de produits hybrides utilisant plusieurs énergies, de produits deux voire trois en un, toujours plus économes en énergie… Autant de pistes sur lesquelles la marque planche en ce moment. Sans compter sa volonté de continuer à se développer à l’étranger. Présente dans plus de 80 pays (en Europe, Asie, Afrique, Russie, Amérique du Sud), Atlantic dispose de 7 usines à l’étranger destinées à produire et adapter les produits aux besoins locaux, aussi bien en termes de design que de fonctionnalités.

 

Aurélie Charpentier © AdC

 

Les solutions Atlantic :

A lire aussi dans le Magazine :