Optimisez votre consommation énergétique en vous offrant une gestion éco performante pour votre système de chauffage et/ou de votre production d’eau chaude.

La gestion d’énergie, c’est le complément indispensable pour faire des économies d’énergie tout en préservant votre confort thermique.

La régulation et la programmation, c’est quoi ?

En France, nous avons deux grandes catégories de système de chauffage :

  • Le chauffage central : qui permet de chauffer votre habitation à partir d’un seul point par exemple une chaudière.  La chaleur est véhiculée par l’intermédiaire d’un circuit jusqu’à des émetteurs de chaleur.
  • Le chauffage pièce par pièce : par l’intermédiaire d’émetteurs de chaleur individuels. Le plus courant des chauffages individuels est le chauffage électrique.

Pour avoir un bon confort thermique et ne pas gaspiller de l’énergie, la régulation et la programmation  « pilotent »  la température de votre système de chauffage et/ou de la production d’eau chaude en fonction de votre rythme de vie.

  • La régulation : l’utilisateur choisit sur le boîtier une température de consigne, l’appareil mesure l’écart entre la température demandée et celle de la pièce, agit en fonction et ainsi de suite.
  • La programmation : elle permet d’adapter le fonctionnement l’appareil à votre rythme de vie :
  • Une température de confort quand vous êtes présents.
  • Une température Eco pour les heures d’absences en journée ou la nuit quand vous dormez.
  • Un mode absence prolongée de 2h à 48h.
  • Un mode Hors Gel (7°C) quand vous êtes absents plus de 48h.

 

Bon à savoir : la régulation électronique ou la programmation, permet d’ économiser jusqu’à 15% sur la facture de chauffage par rapport à la régulation mécanique.

 

Différents types de régulation : électronique ou mécanique

Ce qui différencie les deux, c’est la précision du calcul de la température.

Comparons la régulation de deux thermostats intégrés à des émetteurs de chaleur électrique :

Régulation électronique

Régulation mécanique

Le thermostat électronique à une précision d’environ 0,5 degré ou moins selon les modèles.Par exemple :Pour une température de consigne de 20 °C, la température varie entre +/- 0,5°C.Les changements brusques de température sont évités et la température est calculée au plus juste toutes les 40 secondes.Le thermostat régule la température avec une précision de 1 à 4 degrés environ.Par exemple :Si vous avez une température de consigne à 20 °C, le thermostat relance le chauffage à 18 °C, ce qui demande beaucoup d’énergie pour retrouver la bonne température.Il arrête le chauffage à 22 °C.Soit 2 °C inutiles qui s’ajoutent sur la facture énergétique.

 

 

Différents types de programmation

Deux types de programmation :

  • Centralisée : la température de consigne fonctionne pour l’ensemble du logement ou bien par zone. Le programmateur peut être à fil pilote ce qui assure plusieurs niveaux de température transmis aux émetteurs ou sans fil, la transmission de l’information se fait par ondes radio ou par infrarouges.
  • Embarquée, intégrée aux appareils : vous pouvez programmer chaque appareil, pièce par pièce. Un boîtier digital intégré sur certain modèle offre une programmation en mode éco, confort, hors gel, pour une économie supplémentaire jusqu’à 15%.

En complément, vous avez des systèmes :

  • A détecteur de présence intelligent : vous quittez la pièce, au bout d’un laps de temps, la température baisse régulièrement vous revenez, la température remonte immédiatement à la température de consigne. Le gain d’économie sur la consommation est jusqu’à 20%.  En savoir plus …
  • A détecteur d’ouverture et de fermeture des fenêtres : vous ouvrez la fenêtre, la température baisse brutalement, votre chauffage se met en mode hors gel. Vous refermez la fenêtre, la température remonte, le chauffage se remet en mode de chauffe initial.  En savoir plus …

 

Bon à savoir : les gestionnaires d’énergie sont des appareils qui centralisent toutes les programmations de votre logement. Ils assurent la gestion de votre consommation en s’adaptant à vos rythmes de vie tout en prenant en compte les grilles tarifaires. Un atout précieux pour économiser l’énergie et contrôler au plus juste votre consommation.

 

Les aides financières pour l’installation d’une régulation programmable de chauffage

  • La régulation est prise en compte en 2012 et jusqu’en 2015 dans le crédit d’impôt développement durable.
  • Le taux de crédit d’impôt est de 18 % et s’applique pour les logements construits depuis plus de deux ans sur l’achat du matériel.
  • Le taux de TVA réduit pour l’achat et la pose du matériel est de 7 %.
  • Le devis et la facture doivent être établis par un installateur qualifié.

Pour aller plus loin…
La règlementation thermique 2012 (RT2012) impose qu’une bonne régulation soit installée sur les systèmes de chauffage. Elle doit être choisie et adaptée en fonction de vos besoins et de l’ensemble du bâtiment.
Un professionnel qualifié sait vous renseigner sur le choix des produits et leur installation,  n’hésitez pas à le consulter.