Que l’on vive dans une maison ou un appartement, la nécessité de bien ventiler son logement est la même. Comment assurer le renouvellement de l’air efficacement dans un appartement ? Antoine l’installateur vous donne ses conseils…

Pour ventiler un logement, différentes solutions existent : ventilation mécanique contrôlée double flux, VMC simple flux, extracteur intermittent ou permanent… La VMC est l’option la plus efficace et naturellement, son installation dans une maison neuve est la plus aisée : l’espace nécessaire au caisson et aux gaines peut être réservé lors du chantier. Heureusement, les habitants d’un appartement peuvent tout aussi bien prétendre au confort d’une bonne qualité d’air intérieur !

VMC simple flux en appartement : efficace et peu encombrante

La VMC simple flux permet de ventiler l’ensemble du logement au moyen d’un seul extracteur, relié à des bouches d’extraction par des gaines. Ces bouches sont disposées dans les pièces humides (salle de bain, cuisine, toilettes). Compact, le moteur peut trouver une place dans un faux-plafond, là où vous ferez également passer les gaines. Ce faux-plafond peut être aménagé dans la salle de bain, la cuisine et/ou dans les toilettes, selon la configuration de votre appartement. Votre installateur pourra vous conseiller sur l’emplacement le plus judicieux.

Où placer une VMC dans votre appartement ancien ? Votre installateur saura vous guider.

A noter : une VMC simple flux hygroréglable permet d’activer la ventilation lors des pics d’humidité (douches, cuisine). Une efficacité renforcée et une installation similaire à une VMC simple flux classique puisque ce sont les bouches d’extraction qui diffèrent en intégrant un capteur hygrométrique.

Créer une évacuation d’air

Si les pièces d’eau se situent à proximité les unes des autres dans votre appartement, c’est l’idéal. Vous aurez ainsi besoin d’une faible longueur de gaines. Le principe de la VMC est d’extraire l’air vicié et de l’évacuer à l’extérieur. Là encore, avec l’aide de votre installateur, il vous faudra identifier une évacuation pour procéder au raccordement de votre gaine. Si votre immeuble est ancien, cela peut être un conduit de cheminée inutilisé. Sinon, il pourra être nécessaire de créer une ouverture dans la façade – l’accord du syndic est alors nécessaire.

Noëlle Hermal © AdC

Les solutions Atlantic :

A lire aussi dans le Magazine :