le-magazine-atlantic-5-bonnes-ide¦ües-pour-ame¦üliorer-sa-QAI_3Acariens, moisissures, composés organiques volatils… Les polluants contaminent l’air intérieur de nos maisons. Celui-ci serait même plus pollué et plus nocif que l’air extérieur. Pour améliorer la qualité de l’air intérieur (QAI), suivez le guide !

 

  • Arrêtez de fumer !

Le tabac reste l’un des grands ennemis de la qualité de l’air intérieur. Même en fumant près de la fenêtre, les composants nocifs pénètrent dans le logement et imprègnent rideaux, tissus moquettes… Alors fumez dehors, ou essayez d’arrêter.

 

  • Entretenez vos équipements de confort thermique !

Chaque année en France, 5 000 personnes sont intoxiquées au monoxyde de carbone. Celui-ci résulte d’une combustion incomplète due au manque d’oxygène au sein d’un appareil utilisant une énergie combustible (bois, charbon, gaz, essence, fioul ou éthanol). La solution : entretenir annuellement vos appareils de chauffage et de production d’eau chaude.

 

  • Optez pour des produits qui n’émettent pas, ou très peu, de COV

Regardez bien les étiquettes avant de choisir un produit. (© Frédéric Massard - Fotolia.com)

Regardez bien les étiquettes avant de choisir vos produits.
(© Frédéric Massard – Fotolia.com)

Des composés organiques volatils, ou COV, parfois nocifs, sont émis par les produits de bricolage (peintures, colles, solvants, vernis, vitrifiants, cires, décapants, diluants, laques…), certains matériaux de construction (laines de verre, de roche…), mais aussi certains meubles, en bois aggloméré notamment. Sans oublier les produits d’entretien de la maison. Apprenez à mieux choisir ces produits en regardant les étiquettes. Sachez d’ailleurs que depuis le 1er janvier 2012 les produits de construction et de décoration indiquent le niveau d’émission en polluants volatils. Et préférez les produits naturels ou peu transformés.

 

  • Cessez d’étendre le linge à l’intérieur !

L’humidité excessive est à l’origine des moisissures, très allergènes, dans les logements. L’humidité est le fruit de nos activités quotidiennes à l’instar de la cuisine, de la douche ou encore du séchage du linge. Que vous ayez un jardin, une terrasse ou une simple fenêtre, il existe certainement des étendoirs à linge adaptés. Sinon, voici une excellente excuse de craquer pour un sèche-linge !

 

  • Ventilez !

La ventilation sert à renouveler l’air en assurant une circulation générale et permanente. Elle est naturelle ou mécanique. La VMC (ventilation mécanique contrôlée) est un système électrique de renouvellement automatique et continu de l’air. Attention à ne pas boucher les entrées d’air ni les bouches d’extraction. Dans tous les cas, n’hésitez pas à ouvrir grand les fenêtres lorsque vous faites des activités qui produisent beaucoup d’humidité ou des polluants.

Agnès Elinard © AdC 

 

Les solutions Atlantic :

A lire aussi dans le Magazine :

Pour aller plus loin :