Les économies d’énergie sur le chauffage ne se font pas seulement en hiver, quand les températures sont au plus bas. Elles se réalisent aussi en été, en étant prévoyant ! La preuve avec 4 astuces à mettre en œuvre en ces beaux jours.

Astuce N°1 : on améliore l’isolation de sa maison

Pour un chauffage efficace et économe en énergie, l’isolation du logement est un impératif. Une bonne étanchéité à l’air évite la sensation d’inconfort que l’on peut ressentir à proximité des fenêtres ou des portes, causée par l’entrée d’air froid en hiver. Selon l’Ademe, 25 à 30% de la chaleur s’échappe par le toit dans une maison mal isolée, 20 à 25% s’échappe par les murs et 10 à 15% par les fenêtres. Quant aux ponts thermiques, ces zones de faiblesse dans l’enveloppe du bâti, ils sont responsables de 5 à 10% des pertes de chaleur. Pour bien chauffer, on veille donc à bien isoler ! A la clé, des économies d’énergie et un confort thermique sensiblement amélioré.

L’été est la saison idéale pour engager quelques travaux au sein de son logement. L’isolation de la toiture est la plus rentable : en plaçant l’isolant sur le plancher des combles, sur la charpente et les murs, on protège sa maison des déperditions de chaleur. Le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE) est proposé pour les travaux de ce type, si vous les faites réaliser dans votre résidence principale par une entreprise certifiée « RGE » (Reconnu Garant de l’Environnement). Le crédit d’impôt représente 30% des dépenses engagées et peut se cumuler avec l’éco-prêt à taux zéro.

L’été, une période propice aux bonnes résolutions pour économiser de l’énergie !

Astuce N°2 : on achète son bois de chauffage hors saison

Qui pense à acheter son combustible en plein été ? Les consommateurs malins, dont vous ferez désormais partie ! En achetant ses bûches ou granulés de bois aux beaux jours, on bénéficie de prix intéressants puisque les fournisseurs font en sorte d’attirer des acheteurs en cette période creuse de leur activité. Moins sollicités qu’en octobre et novembre, les professionnels sont aussi plus disponibles pour assurer les livraisons et vous donner des conseils (choix des essences de bois, stockage). En achetant son combustible en été, entre 25 et 35% d’humidité, on s’assure enfin un bois bien sec (aux alentours de 20% d’humidité) pour la période de chauffe.

Astuce N°3 : On entretient son équipement de chauffage

Un équipement de chauffage bien entretenu est la garantie d’un bon confort thermique à la saison froide, d’un fonctionnement économe en énergie et d’une meilleure longévité pour l’appareil. Plutôt que d’attendre octobre, on planifie la révision de sa chaudière, de son poêle à bois ou de sa pompe à chaleur avant la rentrée afin d’être tranquille. Là encore, vous augmentez vos chances d’obtenir un rendez-vous rapide avec votre chauffagiste.

Astuce N° 4 : On se renseigne sur les solutions de rénovation de confort thermique

Difficile de prendre le temps de la réflexion sur ses équipements de confort thermique en cours d’année, alors que l’on peine à dégager du temps pour soi. L’été est généralement propice à la réflexion : on prend du recul, on fait le point et mieux reposés, on a les idées claires pour se fixer de nouveaux projets ! Remplacer votre chaudière à fioul ou à gaz vieillissante contre des modèles de dernière génération performants, troquer vos convecteurs électriques contre des radiateurs intelligents, adopter une pompe à chaleur pour assurer le chauffage et le rafraîchissement de votre logement : autant de projets séduisants qui amélioreront considérablement votre confort thermique, vous feront réaliser des économies et accroîtront la valeur de votre maison. On profite donc du rythme moins soutenu de l’été pour se renseigner sur les aides financières et recueillir les conseils d’un professionnel !

Noëlle Hermal © AdC – L’Agence de Contenu

A lire aussi dans le Magazine :