le-magazine-atlantic-3-bonnes-raisons de-changer-votre-solution-de-chauffage-vieillissanteL’installation de chauffage, c’est comme tout, ça vieillit. Chaudières, radiateurs électriques, depuis combien de temps sont-ils là ? Il est peut-être temps de penser à les changer ! Voici trois bonnes raisons d’investir.

Raison n°1 : Votre installation de chauffage vieillissante n’est pas économique !

Selon l’ADEME, 62 % des dépenses d’énergie passent dans votre chauffage. Les technologies d’aujourd’hui sont pourtant moins énergivores. Ainsi, une chaudière à condensation promet 30 % d’économies par rapport à une chaudière ancienne génération. Et elle se rentabilise d’autant mieux qu’elle vous fait bénéficier d’aides à la rénovation, notamment un crédit d’impôt de 30 % sur son coût d’achat. Sur le même principe, des radiateurs neufs à chaleur douce en remplacement de vos vieux convecteurs allègeront considérablement votre facture d’électricité. Renseignez-vous bien ! Des pompes à chaleur aux solutions hybrides, les technologies ont beaucoup évolué pour le plus grand bonheur de votre portefeuille.

 

oniris radiateur chaleur douce pilotage intelligent

Opter pour un modèle récent, c’est vous garantir un meilleur confort au quotidien à la maison.

Raison n°2 : Votre vieille installation présente un risque pour votre santé et votre sécurité !

Avec en moyenne une centaine de décès par an*, le monoxyde de carbone est la première cause de mortalité accidentelle par toxique en France. Les accidents résultent, dans la majorité des cas, d’une mauvaise combustion au sein d’un appareil ou d’un moteur fonctionnant au gaz, au bois, au charbon, à l’essence, au fioul ou à l’éthanol. En cause : la vétusté, le défaut d’entretien ou la mauvaise utilisation de ces appareils à combustion.

Côté chauffage électrique, les vieux convecteurs assèchent l’air et peuvent ainsi être à l’origine de certains désagréments. A l’instar de la bouche sèche, de maux de tête, des yeux boursouflés, mais aussi de maladies respiratoires comme les bronchites ou l’aggravation de l’asthme. Les nouveaux radiateurs électriques, notamment ceux à chaleur douce, n’ont plus ces inconvénients. Ils offrent en outre un confort comparable – voire meilleur – à l’ensemble des solutions de chauffage existantes.

 

Chauffage vieillissant © mariesacha - Fotolia.com

En changeant votre installation vieillissante par un modèle récent, vous réaliserez des économies sur votre facture de chauffage, tout en faisant un geste pour l’environnement. (© mariesacha – Fotolia.com)

Raison n°3 : Votre solution de confort thermique actuelle n’est pas écologique !

Economiser l’énergie, c’est aussi faire un geste pour l’environnement. Pour vous chauffer, vous utilisez des énergies fossiles : fioul, gaz naturel, propane. En brûlant, ils émettent des polluants et du CO2. La production d’électricité, quant à elle, se fait également à l’aide de combustibles fossiles (pour 10,4 %) mais aussi grâce au nucléaire (pour 76,2 %). Les énergies renouvelables – hydraulique, éolien et photovoltaïque – ne représentant que 13,4 % de la production d’électricité. Moderniser une installation ancienne revient donc à limiter les atteintes à l’environnement. Pour aller plus loin, pensez aux énergies renouvelables (soleil, géothermie, aérothermie, bois….) pour vous chauffer. Chauffage solaire, pompes à chaleur, poêles, solutions hybrides…. Renseignez-vous ! De nombreux équipements sont d’ores et déjà disponibles sur le marché.

* Base de données du Centre épidémiologique sur les causes médicales de décès de l’Inserm (CepiDC) et Institut de Veille Sanitaire (InVS).

Aurélie Cheyssial © AdC – L’Agence de Contenu

 

Les solutions Atlantic :

A lire aussi dans le Magazine :